GAEC L'étoile du Berger - 04420 DRAIX
La Poire Sarteau des montagnes de Provence
Slider

Notre histoire

Henri Pelestor est né à la Rouine-Draix dans le département des Alpes-de-Haute-Provence (anciennement Basses Alpes) en 1899. Il est passionné par la poire Sarteau qui a une grande utilité sur son exploitation qui vit en autarcie. Pour développer sa production, il va greffer cette variété sur des plants sauvages. Les arbres d’Henri ont une double utilité. Pendant les périodes de fortes chaleurs son troupeau bénéficie de leur ombre rafraîchissante. La concentration des brebis sous ces arbres leur apporte aussi une fumure naturelle. Marie-Augustine est née à Chavailles près de Draix en 1904 et devint l’épouse d’Henri. C’est elle qui, après la cueillette assure l’utilisation de la Sarteau. Ses recettes sont multiples : poires de table, cuites au four, en confiture, au sirop… Les fruits qui ne sont pas conformes vont au bouilleur de cru pour en extraire l’eau de vie. En 1945, la Sarteau va connaître un essor considérable. Des courtiers collectent ces poires dans les villages. Henri va préférer vendre sa récolte directement à Nice à la confiserie “California” de Monsieur Joseph Méla.

Marie-Augustine va très mal vivre la première livraison à la confiserie. Elle a l’impression qu’on lui enlève son “Bébé”. Elle se demande comment ses fruits vont être traités en “ville”. Elle ignore tout de la confiserie. Pour sortir de ce malaise, Henri  lui offre un coffret de poires Sarteau confites. Elle en reste béate, la dégustation finalise ce changement. Elle n’aurait jamais pu imaginer que sa poire puisse atteindre une telle noblesse.  Le Maitre Confiseur fait partie des personnalités les plus respectées à la maison. Jusqu’à l’âge de 75 ans Marie-Augustine assume un tri attentif pour satisfaire son client. Ils travaillent pendant 20 années avec Monsieur Joseph Méla. Claude prend la suite de ses parents sur la ferme en 1965 et Jean Méla assure déjà la succession de son père à la confiserie. Les rapports cordiaux perdurent. Dans les années 80, Claude ressent un essoufflement du marché car la génération qui s’était spécialisée pour le traitement des fruits après guerre a disparu. L’épluchage des poires à l’économe est devenu le carcan des confiseurs. 

"Ce savoir-faire artisanal ne peut pas disparaître"

Claude comprend que la main-d’oeuvre familiale doit prendre le relais des tâches que la société moderne ne peut plus fournir. Suite à ce changement, la mise au point des différentes étapes nécessite 5 années de recherches. Grâce à cette adaptation cela permet d’écouler à nouveau toute la production de poires. Au début de l’année 2017, Monsieur Jean Méla informe Claude de la fermeture de son usine. Le choc est brutal et va provoquer chez lui plusieurs nuits d’insomnie “Non, ce savoir-faire artisanal ne peut pas disparaître ! On ne peut effacer nos 73 années de collaboration”. Finalement, après une concertation familiale il est décidé de rencontrer Monsieur Jean Méla. Ce dernier accepte de nous transmettre son savoir-faire. Le matériel est donc acquis et transféré sur l’exploitation familiale.

poires-draix

La Poire Sarteau

Elle se trouve dans les montagnes des Alpes sous deux variétés : “La Blanche et la Rouge”.

Cette poire était fortement appréciée pour sa maturité tardive et ses valeurs gustatives. De septembre à fin mars, elle agrémentait les tables familiales.

Les confiseurs l’ont découverte entre les deux guerres mondiales. Elle a fait l’unanimité de cette profession comme étant Reine car produite en altitude, elle a la fermeté nécessaire pour cette fabrication.

La 3ième génération

Les enfants de Claude : Michel et Rémy ont été imprégnés dès leur plus tendre enfance du prestige de la poire Sarteau. Ils assurent actuellement la continuité de cette belle histoire. Ils vont y ajouter leurs marques :

– La fabrication du jus de poires Sarteau,
– La mise en place d’une certification biologique car ces arbres de plein vent n’ont jamais subi de traitement.

Le GAEC l’Etoile du Berger est la réunion des exploitations agricoles parents/enfants. Il est également producteur d’agneaux Label Rouge ainsi que de l’huile essentielle de Lavandin.

logo-le-tresor-de-marie-augustine

Panier (0)

Panier